Partager

L’étude sur la vaccination contre le covid des étudiant(e)s du Master 1 de l’IAE de Tours à la UNE de La Nouvelle République

par Laurent Maubisson

Réaliser une étude pour s'exercer à traiter les données : c'est utile. Réaliser une étude dans le cadre de sa formation en première année de Master et que celle-ci fasse la "une" de la presse : c'est incroyable. Cette performance a été réalisée par les étudiants des Master 1 promotion 2020-2021, qui ont étudié les déterminants de l'intention de se faire vacciner contre le coronavirus. Ils démontrent ainsi leur capacité à examiner un des sujets les plus complexes de notre société en cette fin d'année 2020.

Dans le cadre de leur formation en statistiques approfondies, les étudiant(e)s du Master 1ère année de l’IAE de Tours [promotion 2020-2021] ont réalisé une étude dont l’objectif consiste à examiner l’intention de se faire vacciner contre le coronavirus et ses principaux déterminants. Leurs efforts et leur compétences ont permis de constituer un échantillon représentatif de la population française de moins de 65 ans (n=1081) et d’identifier, par les traitements statistiques, les facteurs qui permettent d’augmenter l’intention vaccinale. D’un point de vue de cet apprentissage, le vaccin contre le coronavirus (en novembre 2020) peut être considéré comme une innovation (un nouveau produit). Ces étudiants ont donc démontré leur capacité à évaluer le succès attendu d’un nouveau produit et à élaborer des recommandations managériales destinées à mieux promouvoir un produit dans sa phase de mise sur le marché.

La qualité de leur étude, supervisée par leur enseignant, a été valorisée en première page de La Nouvelle République le 17 décembre 2020 (article rédigé par Julien Coquet, journaliste à La NR).

Cover - La NR 17-12-2020


Les enquêteurs et analystes de la promotion 2020-2021 sont (par ordre alphabétique) :
Rose Agbeka
Sandrine Alberini
Basile Allard
Emile Angignard
Camille Arnoux
Mathilde Audebert
Emma Bailloux
Paul Balavoine
Louis Bardet
Clara Bienne
Perrine Bimier
Leonida Binalounga
Sabrina Boistard
Caroline Bonnetier
Sarah Boucetta
Saida Bouhou
Cyrine Bouslama
Dana Branger
Estelle Breton
Nicolas Brissonnet
Raphael Campara
Montaine Catroux
Sarah Chamboux
Mathieu Chanet
Irfane Chanou
Claire Chavaren
Marianne Chevalier
Estelle Chevillard
Solenne Chevrieux
Ayoub Chibane
Eblime Coffi
Elise Cournee
Kenza Darouache
Hubert De Thoran
Laurine Delatour
Chloe Denis
Theo Depond
Emeline Depuichaffray
Sarah Dos Santos
Romain Dos Santos
Thanh-vy Draghi
Emma Duval
Dounia El Khattabi
Lothaire Felden
Arnaud Fortier
Chloe Fouchet
Adele Gaignier
Ulrich Gaine
Victor Glais
Anais Goddeeris
Camille Gourdon
Mathieu Greffion
Lucile Guerin
Emma Guerin
Theo Guillaume
Oceane Hareau-vauloup
Halima Hassani
Kamel Hassani
Gaspard Heckel
Juliette Heraud
Antoine Hersard
Alexis Hnyda
Clement Huet
Jean-baptiste Iyock
Lucille Joly
Simon Joly
Eve Jules
Gizem Karatas
Yousra Kondah
Constance Laurenceau
Melanie Leal
Camille Lefrancois
Coralie Leger
Sauvane Lhou Ou Moha Ou Agga
Julie Loiseau
Lody Schelly Mercia Loussambou
Corrinne Macgregor
Pierre Maille
Faustine Maillet
Coline Martin
Nicolas Martin
Mailys Martin
Amandine Martins
Marie Masse
Yasmine Medjahed
Paloma Mercier
Valentin Mercier
Valentin Moreau
Marion Moriceau
Marcelle Mouloungui Mouloungui
Even Musset
Eva Nicouleaud
Taylor Niess
Lella Nshimiyimana
Alice Obiang Edou
Sander Odink
Melissa Oliveira
Felicia Pacaud-maciel
Axel Pacheco
Alicia Paitier
Marine Pitaresi
Valentin Puig
Antoine Quintard
James Ramade
Leslie Ranson
Iris Rayar
Baptiste Riviere
Alice Roelly
Chloe Roger
Audrey Roger
Remy Roudavitch
Oceane Roussier
Hicham Samri
Charley Sannier
Manon Schrantz
Chloe Sochon
Akemy Souvannarath
Sema Suvay
Clementine Tessier
Bronte Thackray
Lucie Thirot
Lucas Tirvert
Antoine Trebetel
Bastien Trotte
Baptiste Trullier
Carla U
Mathis Veret
Antoine Vergeon
Romain Villeger
Julie Watier-arcouet
Ihcene Zahoui


La valorisation et l'intérêt de cette étude représentent une belle démonstration de la puissance d'un effort collectif (collecte des données), de la performance individuelle en analyse de données (traitements statistiques) de chaque étudiant et de la complémentarité recherche-enseignements-entreprises (définition du cadre d'analyse par Coutelle, des Garets, Maubisson et Rivière 2017).
Enfin, il est important de signaler que plus de deux-tiers des étudiants qui ont contribué à cette étude réalisent leur formation en apprentissage et que leur rythme de travail est très soutenu (leur engagement dans ce projet d'étude est d'autant plus méritant).